Stuce n°4 : Deviens virtuose de ton périnée avec la CMP !!

>> lundi 14 novembre 2011

Après chacun de mes accouchements, j'ai trouvé assez ardu de retrouver l'image de moi et de me projetter dans la suite de ma vie. Non, ma vie ne resterait pas indéfiniment ce tourbillon de couches, de nuits hachées et de lait, quel soulagement mais comme c'était difficile de l'imaginer !

A chaque fois, deux actes m'ont permis de relever le nez, pour me re-voir et pour re-voir l'avenir :
.   un rendez-vous chez le coiffeur,
et
.   la rééducation du périnée.

Seul le second est remboursé par la Sécu, et c'est de celui-là que je veux parler.

Après l'accouchement, on va te prescrire des séances de rééducation périnéale, "à faire avant de reprendre toute activité sportive, mais pas avant 6-8 semaines !!". Bigre. D'façons moi je fais pas de sport ai-je pensé à la sortie de la maternité.

La sage femme chamane qui est venue me voir en HAD (voir la Stuce n°2) m'a demandé dès sa première visite ce que je comptais faire comme rédducation. Devant ma tête de lapin de six semaines, elle m'a parlé de la C.M.P. Encore un truc de chamane ai-je pensé.

CMP, ça veut dire "Connaissance et Maitrise du Périnée". Tout un programme. Dans ma tête, ça résonnait hippie, limite anarchiste. Quoi ? Après tout ces moments où le soignant est le sachant ("votre col est ouvert à 6 madame", voilà un truc qu'on a bien du mal à savoir par nous même par exemple), je vais enfin "connaitre" et "maitriser" mon corps ?
Ce qui m'a plu d'emblée, c'est que cette technique évitait d'utiliser une sonde. Rien que le mot me faisait frémir. (Faut dire que mon unique expérience avec une sonde était une sonde urinaire, j'en suis restée traumatisée)

J'ai fait cette rééducation après Progéniture, et j'en ai été enchantée. J'ai trouvé que c'était formidable car ça m'a donné des trucs pour mieux vivre, et ce, pour toute la vie.

Après Entropie, j'avais l'impression de ne plus rien savoir, j'avais d'ailleurs oublié les 3/4 des exercices, je me suis dit que je devais pas être super forte du périnée malgré ce que j'avais appris la première fois. Incontinence à l'effort, te revoilà. Pesanteur dans le bas ventre en fin de journée, enchantée de te retrouver !

Bref, j'étais en crise de doute avec mes fesses. Donc j'ai repris rendez-vous.

Et tout est revenu. Je me suis rappelée combien ça avait changé ma vie. Oui, j'ai l'air illuminée, comme ça, et je le suis !

J'adore le fait de savoir contracter seulement tel ou tel muscle. J'adore l'idée que j'ai le mode d'emploi. J'adore l'idée que je suis la seule actrice de ma rééducation (parait qu'il en existe par électro stimulation. Brrr ! si j'accepte facilement cette idée sur mes abdos, l'idée même d'une décharge électrique dans mon vagin, juste après y avoir fait passer l'équivalent d'un canapé 3 places, cette idée donc me fait frémir).

Alors comment ça marche ?

Après des explications assez poussées sur ce qu'est le périnée (17 muscles tout de même), où c'est, à quoi ça sert et pourquoi il faut le bichonner, on apprend à contracter telle ou telle partie grâce à la visualisation.

Petit à petit, la sage femme m'a appris à contracter seulement le coté droit de mon vagin en imaginant qu'une vague venait se projeter de la gauche vers la droite par exemple. Ou encore, j'ai appris à relever un pont-levis à l'entrée de mon vagin, j'ai fait du bilboquet avec ma vessie, j'ai lancé un lasso sur mon urêtre. (Non, je ne suis pas bonne à enfermer ! Mais lachez moi, les messieurs en blouse blanche ! votre gilet a des manches pas très pratiques pour me gratter le nez, je n'en veux pas, merci bien !)

Et à la dernière séance, j'ai appris l'exercice ultime, celui qui fait tout travailler en même temps. Celui qui fait que tu peux oublier tout le reste. Le bilboquet, le lasso et le pont levis, aux oubliettes ! Il ne reste plus que "le vase surmonté d'une couronne". Impossible à expliquer comme ça par écrit. Mais c'est le mouvement qui te fait travailler l'ensemble des muscles. En fait, la CMP vise à te faire prendre conscience de tous ces muscles pour au final travailler toi-même tout ça avec cet exercice.

Ca parait complètement ésotérique comme ça, mais à chaque étape, on te donne les pistes pour vérifier que tu fais les bonnes contractions. Et au final, tu fais un bilan (non, tu n'échapperas pas au toucher vaginal, désolée) qui permet de vérifier que tu as tout saisi dans tous les détails. Tu repars avec l'assurance de maitriser ton corps, des conseils, comme travailler plus spécifiquement certains mouvements si le fameux "vase" ne suffit pas encore. Car au final, c'est comme les abdos, c'est toute la vie que ça s'entretient.

Le truc plus chouette que les abdos, c'est que tu peux faire "le vase" tout le temps, dans n'importe quelle position, n'importe où. Je travaille mon périnée pendant les réunions ennuyeuses, quand je monte les escaliers, quand j'ai une insomnie dans mon lit, quand je prends le métro. En donnant le biberon, sous ma douche, en repassant, en tricotant.

J'ai trouvé au final que ça remettait énormément de confiance dans le dedans de moi (et pas que dans mon vagin).

J'ai donc décidé de témoigner sur le sujet à l'émission Les Maternelles, sur France 5.
Si vous voulez me voir parler de mes fesses d'un air extatique, ce sera donc lundi prochain à 8h55 ! (en attendant je sais toujours pas quoi me mettre sur le dos ...)



PS : Je compte aussi en causer plus sérieusement aux prochains Vendredis Intellos, si j'ai le temps et si ça vous intéresse. Si les conditions sont réunies, je mettrais le lien de l'article en edit de celui-ci.




Et si toi aussi, tu as une bonne Stuce de Grosse Dame, n'hésite pas : un com', un mail, un message Facebook, ça m'intéresse !

4 contributions extrêmement pertinentes:

Dreiss 14 novembre 2011 à 15:17  

AAaaahh Aaahhh !!! J'ai exactement ces cours là aussi, et j'a-do-re ! (c'est fou ce que l'imaginaire peut faire quand même) J'ai hâte de te voir à la télé, j'vais même enregistrer l'émission ;) Bisous bisous !

La Tellectuelle 14 novembre 2011 à 15:24  

Ah c'est cool que tu te sois lancée dans celle-là, je trouve que c'est vraiment gé-nial.
Toutes les femmes, même sans enfant devraient y avoir droit je trouve !

Aggie 15 novembre 2011 à 14:56  

Je vais enregistrer les maternelles, uniquement pour t'entendre expliquer le coup du vase surmonté de la couronne!
(enfin et pis pour te voir aussi)
(et pis pour apprendre plein de choses, bien entendu).

Elle 19 novembre 2011 à 16:44  

Très bon article. Je l'ai pas fait malheureusement (j'ai eu une version tradi avec doigts dans le vagin par la sf, puis une avec electrode)

Mais du coup, pour le prochain ça me tenterait bien. Je note le nom dans un coin de ma tête...

Enregistrer un commentaire

  © Blogger template Simple n' Sweet by Ourblogtemplates.com 2009

Back to TOP