Stuce n°2 : être accompagnée à la sortie de la maternité

>> mercredi 5 octobre 2011

Pour la deuxième Stuce de Grosse Dame, je vous parle du retour de la maternité.

Pour ma part, à la naissance de Progé, j'ai ressenti un petit choc au retour à la maison. On passe d'un environnement où quelqu'un passe toutes les 2 heures pour prendre des nouvelles, votre tension, la température, ausculter votre périnée, le bébé, vos seins, son nombril, vos jambes, etc. à un lieu où on est seule avec ses questions. Et Dieu (ou plutot la Vierge Marie) sait qu'on s'en pose pour le premier enfant ...

Sachez qu'il est possible de recevoir trois visites d'une sage femme à domicile pour poser toutes les questions qui vous passent par la tête.

Intéressant pour la mise en place de l'allaitement par exemple, si vous avez choisi d'allaiter. Ou pour poser toutes les questions qui vous sont arrivées dans la nuit pendant les tétées/ou les bib'. Même les plus crétines ou les plus anodines. (C'est normal ce bruit qu'elle fait là ? Et quand il se cambre ainsi, on fait quoi ? Rien ? J'ai le droit de le coucher sur le coté, car il régurgite beaucoup, j'ai peur qu'il s'étouffe ? Et pour ses coliques, vous avez des Stuces ?)

D'une certaine façon, ça compense un peu ce fameux manque de lien social dont on disserte pas mal dans les médias. Dans un passé un peu idyllique, cette info était donnée par la grand mère, la mère de la jeune accouchée. Là, la sage femme assure le relais et l'info de base.



Et puis, si comme moi, vous tombez sur une sage femme un peu chamane, vous apprenez un tas de trucs "bizarres" et fun, du genre "Mettez du lait sur votre cicatrice d'épisio/dans ses yeux un peu sales/dans votre nez en pleine sinusite" (attention, cette Stuce ne fonctionne pas avec du lait en poudre ...), ou encore, tout en attrappant le nouveau né d'une main et en entortillant une serviette de toilette qui traine par là : "Faites lui un cocon avec une serviette, elle sera rassurée et bien dans son lit".


Mais ça permet aussi de se faire ausculter, notamment en cas d'épisio. Dans mon cas, cela m'a permis d'éviter que certains points "résorbables" ne continuent de me gêner inutilement car ils ne se résorbaient finalement pas si bien que ça. J'ai quelques copines qui ont eu le souci de ces fameux points "résorbables" non résorbés, douleurs de plus en plus intenses et culpabilisation ("Mais non madame, ce n'est pas un problème avec vos points, c'est simplement que vous vous lavez mal". Mais-bien-sur-con-nard).

Et puis, on papote de la suite et c'est rassurant, ça veut dire qu'il existe un avenir quelque part, et que votre vie va reprendre un cours normal, un jour, c'est promis. La sage femme vous dit que votre périnée est siouper tonique, mais que vos abdos, oulala, il faudra 15 séances pour retrouver votre sangle. (ou l'inverse).
Elle vous conseillera sur la rééducation : Quand ? Comment ? D'ailleurs ça fera l'objet d'une prochaine Stuce, cette affaire de rééducation.




C'est un truc que je pensais connu de tous, même pas une astuce à vrai dire, puisqu'on m'avait informée de cette possibilité dès la préparation à l'accouchement, puis à la maternité et que c'est intégralement remboursé par la Sécu. Mais force est de constater que c'est inconnu de toutes mes amies auxquelles j'en ai parlé.





Pour en bénéficier, la maternité peut faire une demande d'HAD (hospitalisation à domicile, ça fait peur hein ?) à la sage femme libérale la plus proche de chez vous. C'est ainsi que j'ai découvert ma chamane. Mais si vous en connaissez une (avec la préparation à l'accouchement par exemple), il vous suffit d'appeler la sage femme de votre choix, sans ordonnance, et ça marche aussi !





Si vous connaissez une chouette Stuce de Grosse Dame, n'hésitez pas à m'en faire part en commentaire, pour informer un max de gens.

5 contributions extrêmement pertinentes:

Dreiss 5 octobre 2011 à 10:35  

Je ne sais pour ta SF chamane, mais la mienne, même en dehors du cadre de l'HAD, tu l'appelles elle répond quand même, étant donné que j'ai eu une grosse panique lors de la 2e semaine du retour à la maison, ne sachant pas vers qui me tourner je l'ai appelée et nickel quoi. Après je ne sais pas trop pour les autres maternités, mais la mienne on m'en a parlé dès qu'ils ont émis l'idée de me faire partir plus tôt (de 2h lol), effectivement ils ne savaient pas vers qui m'adresser, et comme j'avais fait tout mes cours de prépa à l'accouchement avec ma SF, c'est tout naturellement que je l'ai conseillée (et ouf elle faisait bien partie du "réseau")

Mooglosaurus 5 octobre 2011 à 11:06  

Royal!! Merci de répandre la bonne parole!!

Maman Sioux 5 octobre 2011 à 21:36  

Je crois que je l'avais su à un moment donné mais je n'y ai absolument pas repensé une fois rentrée chez moi. Et puis j'aurais eu peur de la déranger pour pas grand-chose (pourtant, Dieu sait que c'était pas facile et que je me suis tapée un sacré blues !).
J'y penserai pour le 2e, c'est sûr !

La Tellectuelle 6 octobre 2011 à 15:08  

Dreiss : ouais ma chamane aussi était super dispo au téléphone, même si je n'en ai jamais usé !

Maman Sioux : aaaaaaaaah mais naaaaaaaaaaaan ! on dérange jamais pour pas grand chose si ça nous permet de pas ous taper une bonne vieille DPP !!!

séverine 11 octobre 2011 à 13:41  

Ah l'HAD!!
Personnellement maman de 3 enfants ca a été LE bonheur!!
Parce qu'arrivé au 3ème même si le cerveau fait la RAZ sur les soins du cordon et autres joyeusetés, on sait s'écouter et écouter notre bébé et donc le "Ah mais non pas de bib toutes les 2h" on sait quoi répondre!
Résultat 1 nuit à la maternité pour moi et un retour à la maison plus simple, on est de suite dans son cocon, l'homme est plus près et on peut plus facilement déléguer.
Et on ne le dira jamais assez, pour avoir été suivie pour 2 grossesses par une SF, c'est plus humain que l'ultra médical des gynécos

Enregistrer un commentaire

  © Blogger template Simple n' Sweet by Ourblogtemplates.com 2009

Back to TOP