Mission d'infiltration chez les bécassiers. (3/3)

>> vendredi 29 juin 2012

Les épisodes précédents, c'est par ici, puis par là.

Je vais tenter de faire bref, mais je vous assure qu'il y aurait encore de quoi faire 2-3 billets avec toutes mes photos !

Nous étions donc au congrès annuel des bécassiers. En effet, comme toutes les associations, ils doivent tenir une assemblée générale, et comme les bécassiers sont partout en France (Joli-Papa va faire des gros yeux en me lisant, les bécassiers sont sur la zone de migration de la bécasse bien évidemment. Mais en gros, ça fait toute la France, on va pas chipoter. Ici, c'est un blog de tricot bordel ! ).

Alors, pour motiver les gens à venir, c'est tous les ans dans un département différent, pendant 3 jours, avec des réunions de travail pour les plus sérieux, et des visites touristiques pour les autres. Dans les faits, ça m'écorche de le dire, c'est les messieurs en réunion de travail, et les dames en visite, sauf le samedi après midi ou c'est relâche, tout le monde en goguette !

Donc c'est finalement un congrès "normal", on te remet ton badge, le petit sac plein de spécialités de la Région ...

Oui, c'est du pâté landais, j'ai un peu regretté
de pas être congressiste, mais c'était interdit aux bécasses ...

... et les gens s'arrachent les cadeaux des sponsors.


"Normal", j'ai dit "normal" ??? J'ai vu des gens manquer de se fâcher pour un shampoing pour chien, et un tire-tique !!!




L'Homme et moi étions accompagnateurs pour une des visites. La visite portait sur la sylviculture et la sylviculture, c'est la culture des Sylvies du pain du pin (nan mais, qu'est-ce que tu te cultives en venant chez moi !)

Le car m'a permis de constater que les vieux chasseurs, c'est comme les gosses, sauf que eux, c'est pour être devant qu'ils se battent (et pour un tire-tique aussi, mais passons ...).

Au programme, balade en forêt, avec présentation de parcelles de pin de différents âges. C'est l'occasion de découvrir d'un peu plus près les ravages des récentes tempêtes, la prévention contre les incendies (c'est vachement bien organisé, je t'épargne les détails), les problématiques d'urbanisation .


"Tout ça, c'est la faute aux néo-ruraux", qu'il disait le guide, et j'avais l'impression qu'il me regardait, moi, avec mon vernis corail et ma mini jupe en jean.
Et j'avais envie de crier "Mais moi, chuis parisienne. Et les bêtes ça me fait peur alors jamais je viendrais mettre ma maison dans ta belle forêt, monsieur ! Promis !!"

Oh ! j'ai failli oublier de vous raconter ! Au milieu de la forêt, on croise un monsieur en voiture, qui baisse sa vitre, curieux.Le président du Club (ouais, nous, on avait le président dans notre groupe, on était les meilleurs) répond :" On fait une manifestation, anti-chasse et anti-corrida passque c'est pu possible !". Le mec-à-la-voiture, un peu inquiet : "Oh moi, je fais rien de tout ça, moi j'élève des ânes.". "Ah ouais ? ben on est contre les ânes aussi !".

Je vous avoue, que les chasseurs et moi, on a le même humour. (Nan mais, remise dans le contexte : j'ai rencontré un éleveur d'ânes en compagnie de bécassiers. Dis comme ça, on dirait un sketch, non ?)


Et après, on a été voir l'usine de la papeterie. Tu sais déjà que j'adore les lieux industriels un peu chelous (si tu sais, pas, tu vas voir là bas). Là, j'étais surexcitée !

Dans le car, il a fallu distribuer des bonbons aux enfants des bouchons d'oreilles au chasseurs. Moi je rigolais, parce que tout le monde sait que les chasseurs sont sourds au moins d'une oreille. Mais le guide, il transigeait pas sur la sécurité.
Photo bonus pour Titsev, qui voulait reluquer
le bermuda de l'Homme de plus près.

Je vais pas te refaire la visite, t'avais qu'à venir, c'était hyper intéressant de savoir comment on fait du papier. Mais crois pas que ça va t'épargner mes tentatives d'art industriel.



Les chemins de câble
c'est ma grande passion
.

De la fumée ...



Bâtiments recouverts de pâte à papier.
Vue hivernale et onirique.


Petite joie féministe : une femme aux commande de l'énorme machine.
Stupeur chez certains.

Et après, on est rentrés se faire beaux pour la soirée.

Que raconter de la soirée ? Déjà, j'ai pas le droit de dire du mal de l'animation, parce que c'est de la famille de l'Homme (en même temps, ils sont tous cousins par là-bas). J'avoue avoir un peu twitté des conneries à ce sujet, mais ici on est sur un lieu respectab' et ma famille me lit ici (contrairement à Twitter).

Moi, je me suis bien amusé à cette soirée, vraiment. Y avait beaucoup d'alcool.

Y avait le jeu du jambon : tu pèses le jambon, tu mises sur un poids et le plus proche du poids réel gagne le jambon.
Je suis la petite sœur du Jocker.

Et y avait une tombola.

Mais là, je me rends compte qu'il faut d'abord que je te dise pourquoi les chasseurs sont les hommes idéaux, et ça va faire l'objet d'un autre billet, parce que je ne sais pas si des gens sont arrivés jusqu'ici (si oui, faites pouet pouet en commentaire), mais ce billet est vraiment super trop long, c'est plus possible.

A bientôt pour le billet 4/3 (on n'est plus à ça près dans les bizarreries de numérotation).

11 contributions extrêmement pertinentes:

Les ptits pois sont rouges 29 juin 2012 à 15:10  

Elles sont trop belles tes photos de l'usine.

J'ai un doute, on dit l'usine à papier ou l'usine de papier :)

séverine 29 juin 2012 à 15:25  

Pouet Pouet
Qui qu'a gagné la tombola??
Et MERCIIIIII pour la photo!! Je surkiffe

La Tellectuelle 29 juin 2012 à 15:33  

Lapunaise : je t'aime

Séverine : je t'aime aussi, et tu verras bien curieuse !

Les petits pois : merci !!! (ma préférée c'est le zoom sur les rouleaux de la machine à papier)
Dans la vraie vie on dit "Elle pue, la papèt' ! "

Ilse 29 juin 2012 à 16:06  

Ouais moi je dis merci pour la dédicace pour moi (oui je suis jalouse de Sev): j'apprécie le décolleté qui sera le clou du spectacle!

Du coup ça me donne envie de faire un concours sur mon blog, en proposant le tire tique que j'ai à la maison. Ca devrait rameuter du chasseur, c'est bien!

Lapunaise 29 juin 2012 à 21:33  

Flûte j'suis pas chasseur mais le tire tique ça me servirait bien... J'prix jouer quand même ?

nataloch 30 juin 2012 à 10:52  

Pouet pouet vivent les Landes et le sud-ouest !!!!!!!!!!!!!! (ben oui, je suis dans le 64 lol)

La Tellectuelle 30 juin 2012 à 18:55  

Tous ces pouet pouet, ça m'émeut !

Anonyme,  5 juillet 2012 à 19:04  

Ta famille te lirait sur Twitter si elle savait comment faire ! C'est quoi ? Ca marche comment ?

Pôpa

Enregistrer un commentaire

  © Blogger template Simple n' Sweet by Ourblogtemplates.com 2009

Back to TOP