Cause meilleur, chuis féministe

>> vendredi 26 novembre 2010

Hier, en pleine journée "toutes en jupe", deux questionnaires pour une étude sur le Très Haut Débit via la fibre optique m'ont fait sortir de mes gonds.

Je t'explique.

Début novembre, coup de fil qui me propose de participer à un panel sur le Très Haut Débit et la fibre optique (puisqu'on est raccordés). J'ai dit OK (en plus, y a des chèques cadeau) avec l'Homme derrière qui gueule que vraiment j'ai que ça à foutre, et pi takaleur donner nos coordonnées bancaires tant que t'y es.

Première connexion, je découvre que l'Homm
e a droit à son questionnaire, alors qu'il a rien accepté, lui.

Soit, je remplis le mien, puis je m'attelle au sien. Et ferme rageusement le tout au bout de la deuxième question.

Pourquoi ?

Voici le message que je leur ai envoyé pour me désinscrire.


Bonjour,

J'ai accepté récemment de faire partie du panel THD. En effet, la personne m'ayant contactée par téléphone étaient convaincante et sympathique, je fais déjà partie d'autres panels sur des sujets divers et pour une fois, c'était "rémun
éré" en chèque cadeau.

Première déconvenue en me connectant, je découvre que je n'obtiendrais de chèque cadeau qu'à partir de 4500 points (je n'ai pas trouvé combien me faisait gagner u
n questionnaire). Je croyais me rappeler que l'acceptation me valait un premier cadeau. Mais passons, j'ai peut-être mal compris, et je reste motivée, puisque d'autres études ne proposent rien.

Je remplis mon questionnaire. Soit. Découvre que mon mari, qui n'a rien accepté doit en remplir un, lui
aussi. Je l'ouvre afin de le remplir à sa place, pensant trouver les mêmes questions que pour moi et répondre de façon similaire. Or, dès la 2e question, le questionnaire diffère.
"Pouvez-vous nous indiquer la tranche de revenu annuel brut de votre foyer ? Inclure pensions, allocations"

Je comprends donc que votre étude ne c
ible que les foyers dont la femme n'a pas de revenu. Aussi, pour préserver la qualité de vos résultats, je vous informe que je me désinscris de celle-ci.

Cordialement,

La Tellectuelle
Femme mariée, chef de foyer, cadre, salariée, volontaire pour une étude sans que son mari ait à donner un accord ou à y participer.



Nan mais oh.

12 contributions extrêmement pertinentes:

Lapunaise 27 novembre 2010 à 09:57  

Dans le même genre, mon mari, homme en costume pour l'occasion, adjoint-au-maire de par fonction, assiste au salon des maires, accompagné par quelques accolytes. Une conseillère, en charge de la sécurité routière de notre village, engage la conversation avec un monsieur vendant des panneaux "stop école". Ce monsieur répond plus ou moins attentivement aux questions de la conseillère.n Mon homme rejoint sa conseillère - se présentant M. Machin, adjoint-au-maire - et là, le monsieur-panneaux s'adresse à lui exclusivement : et blablabla et blablabla. La conseillère lève le sourcil, mon homme à bonne école avec moi et mon féminisme, trouve le monsieur-panneau pas vraiment correct vis à vis de la conseillère, puisqu'après tout c'est elle qui a engagé la conversation. La conseillère retente une question un peu technique et monsieur-panneau répond en regardant mon homme. Et ça mon homme ça l'agace fortement. Alors il regarde bien droit le monsieur-panneau dans les yeux et lui répond : C'est à Madame-en-charge-de-la-sécurité que vous devez vendre votre camelote, moi c'est l'eau et l'environnement mon truc ! Le monsieur-panneau était fort marri....

LMO 27 novembre 2010 à 11:45  

C'est comme les enquêteurs dans la rue qui te demandent "Et le chef de famille, qui est il?"
En général, je leur dis au revoir...
(Ben oui, gagnant moins que mon mari je ne suis pas "le chef de famille")
Je trouve ça scandaleux tous ces clichés.
La lutte n'est pas finie!

La Tellectuelle 27 novembre 2010 à 14:42  

Lapunaise : aaaaaaah mais l'Homme y était aussi au salon des maires (bref détour avant d'aller au salon des vignerons juste à coté ;) ).
ils se sont ratés !

LMO : en même temps ils ne le savent pas que tu gagnes moins scrogneugneu. (c'est vraiment ça la définition du chef de famille ?)

Lapunaise 27 novembre 2010 à 15:50  

Non le chef de famille c'est pas celui qui gagne le plus de thunes...

Le chef de famille est celui qui a la responsabilité légale de la famille. Ce qui définissait le père jusque dans les années 60. Depuis que les femmes sont reconnues légalement égalitaire dans l'autorité parentale et qu'elles sont libres de disposer du droit au travail et un compte en banque ainsi que les allocations familiales ou de chômage (il leur fallait jusqu'en 1965 l'autorisation écrite du mari ou du père pour travailler et/ou avoir accès à un compte bancaire), la notion de chef de famille ne s'applique plus légalement à l'homme. La femme peut se définir de manière aléatoire, permanente ou temporaire, dépositaire de ce titre.

Et c'est ça que je réponds moi quand on me demande "je peux avoir le chef de famille..."

La Tellectuelle 27 novembre 2010 à 18:06  

Merci pour ces précisions !

m@nue,  29 novembre 2010 à 11:44  

à l'Insee on préfère dire "personne de référence" (oui parce qu'il en faut bien une pour répondre au questionnaire concernant le ménage...) et il y a deux sens courants.

Au sens du recensement de la population: c'est le mari, sauf si mari il n'y a point, auquel cas c'est la femme.

Au sens de l'enquête emploi: c'est le principal apporteur de ressources au ménage (le mois de l'enquête).

Mais bon c'est juste une convention histoire de savoir qui va répondre au questionnaire... pour les questions individuelles, généralement c'est un tirage au sort (genre le prochain qui va fêter son anniversaire). Et ça fait un moment qu'on ne l'appelle plus "chef de famille"...

Mooglosaurus 29 novembre 2010 à 11:56  

ah non mais port nawak...
Bande de... euh... BANDE DE MECS!!!

La Tellectuelle 29 novembre 2010 à 20:11  

eh merci M@nue pour ces informations précises !

Moog : je savais que ça te plairait ;)

Raoul 2 décembre 2010 à 21:42  

Heu, bon ben moi, ce que j'en dit, c'est que je gagne bien plus de sous que Life Partner, mais que pour autant, pour les enquêtes, je suis pas considérée comme le chef de famille (j'ai demandé l'autre fois).
Au fait, j'ose pas, mais je rêve de raconter n'importe quoi juste pour voir la réaction quand on dit "trapéziste" comme métier à l'enquêtrice(teur)

La Tellectuelle 3 décembre 2010 à 08:32  

Raoul : j'ai jamais eu d'aussi bonne idée, mais je te la pique pour la prochaine fois. déjà qu'avec nos métiers "classiques" ils ont galéré la dernière fois !

en plus trapéziste c'est mon rêve de gosse !

Margault 7 décembre 2010 à 15:16  

La lutte n'est pas fini et je salue ta réaction ! Tu as bien fait de leur envoyer un courrier pour leur dire tout ce que tu en pensais !

La Tellectuelle 7 décembre 2010 à 22:22  

pfff tu parles, j'ai toujours pas reçu de réponse ...

Enregistrer un commentaire

  © Blogger template Simple n' Sweet by Ourblogtemplates.com 2009

Back to TOP