Métro-Tricot-Dodo, LE compte-rendu !!!

>> vendredi 16 avril 2010

La Tellectuelle est une greluche, elle n'avait pas son appareil photo, aussi elle a piqué des photos chez les tricopines, si ça pose le moindre souci, dites le, elle les supprimera.


Mercredi soir, avec Chonch' et Calamity Laine on était au flashmob Métro Tricot Dodo.
Et on s'est bien marrées comme des bossues (qui tricotent).
Alors pour ceusse qui n'y étaient pas (mais je crois qu'à Paris y a tout le monde dans le métro le soir vers 20h non ?), voilà comment que ça s'est passé.

19h45 : Chonch' et moi nous nous retrouvons à la station Cour Saint Emilion. Oula y a tout un groupe qu'ils ont tous l'air de se connaître, pfiou.

19h47 : en attendant d'avoir le courage d'aborder les gens, on achète la crêpe la plus grasse du monde pour la sustentation des sportives de l'aiguille

19h55 : on a les mains bien grasses, le groupe s'étoffe de minute en minute, quelques personnes ont commencé à tricoter et nous aussi (rapport aux mains qui poissent, on devrait toujours avoir un tricot sous la main)

19h57 : on commence à papoter avec les voisin(e)s, parce que oui, il y a des garçons, et c'est pas que le caméraman et les photographes ! j'en ai vu qui tricotaient.

19h57 : distribution du trajet. Wow mais c'est bien organisé dis donc !

20h : Calamity Laine me bipe "zêtes où ?" "dehors ! mais tu devrais pas tarder à nous voir arriver"

20h08 : Mooglosaurus, de sa voix de stentor, lance la troupe à l'assaut de l'escalator. C'est tordant de voir la tête des gens qui montent, et croisent une troupe les aiguilles à la main ,la laine au vent.

20h08 : ah bah tricoter dans un escalator c'est fait. Fastoche !

20h11 : hop on prend la
, on fait risette au photographe (voui madame y avait la presse), on force une femme enceinte à se rassoir (non madame c'est pas parce qu'on est un troupeau de furies pleines d'aiguilles, qu'on va vous laisser rester debout, hop, assise ici et qu'on ne vous y reprenne plus)

20h16 : attends, mais comment veux-tu que je tricote debout dans une rame bondée qui s'arrête des fois, en plus.

20h17 : ah ah ! ma voisine m'empoigne le bras, bras dessus bras dessous on tricote plus stable.

20h19 : ON DESCEEEEEEEEND !!!! glapissent elles (je m'inclus dans le groupes des glapisseuses) Hop, ha pardon monsieur, pardon madame, attention aux aiguilles.

20h21 : attends mais là je tricote en marchant ou je rêve ????

20h21 et demi : attends mais là je tricote en montant un escalier-même-pas-lator ????

20h25 : aaaaaaah la
arrive, aaaaaaaaaah, on est à la bourre, vite vite ! saute !

20h27 : je continue le copain de Zazie, toujours pas baptisé. J'ai du mal à baptiser un truc qui n'a pas encore d'yeux. Mais bientôt un nez.

20h28 : nan mais tricoter une nope (pour le nez) dans le métro, c'est un peu LA gageure de la tricoteuse-dans-l'métro.

20h30 : j'explique à ma voisine ce qu'est une nope (= une boubooooooooooouuuuuuuuuuuule) et que c'est pour faire un nez à mon bonhomme.

20h34 : C'EST JUSSIIIIIEEEEEUUUU !!! ON DESCEEEEND !!! aaaaaaaaah, je suis au milieu de ma nope c'est la cataaaaaaaaaaaaa !

20h38 : on monte dans la
, je recompte mes mailles, ça va.

20h41 : bon, les copines, c'est pas le moment de poser une chaussette moche là ?

20h42 : Avec Chonch', on pose nos chaussettes moches sur les barres de la rame. Rhoh comment les couleurs moches vont bien avec la couleur moche de la ligne 10 !!! On croirait que ça a été fait exeuprè.

Sur la dernière, une jeune fille hilare de voir des folles envahir le métro de laine, dégaine son appareil et discute.

20h46 : HE C'EST LA QU'ON DESCEND !!! je saute du métro avec 3 pelotes qui se baladent devant moi, des aiguilles à l'arrache, les 2 sacs qui dégoulinent sur mon coude.

20h47 : pfff mes pelotes se dépelotent, j'enroule mon fil autour du cou, fière allure !

20h50 : la
entre dans la station.

20h54 : bon mon bonhomme, je lui fais des yeux de quelle couleur. "Les fiiiiiiiiiiilles, ça va des yeux couleur barbe pour mon bonhomme, ou pas ?"

20h58 : nan mais faut que j'active un peu, sinon jamais j'accrocherais Zazie et son copain-sans-nom.

20h59 : j'ai 2 mailles de trop, mon barbu a des poches sous les yeux. Calamity Laine trouve qu'il ressemble à Guy Bedos.

21h00 : Zazie est à présent fiancée à Guy. Émotion.

21h02 : CORRESPONDANCE !!!!! quooi ??? mais il reste un trajet pour finir Guy et les accrocher tous les 2 ???

21h04 : je tricote comme jamais dans les couloirs du métro. Les aiguilles chauffent. Je monte les marches telle une pro. En plus, je suis en plein changement de couleur (Guy est un barbu pas chauve, j'hésite encore sur sa coupe de cheveux)

21h05 : Calamity Laine se vante d'avoir bien choisi sa laine moumoutte fluo parce qu'on voit pas les trous des mailles qu'elle a perdu. Je songe à lui refiler les miennes en trop.

21h06 : nous montons dans la .

21h07 : bon ce sera une coupe en brosse très courte j'ai pu l'temps.

21h07 : autour de moi les tricopines s'agitent, c'est à qui posera ses derniers tricots. Je rabats mes mailles.

21h08 : Chooooonch' !!! tes ciseaux viiite! (ils doivent être avec mon appareil photo)

21h09 : J'accroche Guy. Il a fière allure. Je l'aime comme le docteur Frankenstein devant sa créature.

21h09 : Mooglosaurus tisse une toile de cordelette entre les 2 poteaux. (???!)

21h10 : Zazie est placée sur la barre face à Guy. Ils sont adorables ces 2 là quand ils se regardent dans les yeux.

21h10 : Toutes les copines accrochent leurs bitonios laineux à la cordelette, c'est beau. Chonch' pose un petit noeud noeud rose, Calamity Laine son carré vert fluo top moumoutte.

21h12 : je ressors ma guirlande de poisson rouges à peine entamée (j'en suis à 3 poissons et demi), je l'accroche. On me dit "oh un soutif !", je suis même pas vexée, il faudra juste que je ne présente pas cette demoiselle à l'Homme qui y a vu la même chose qu'elle.

21h13 : Zazie et Guy, je vous déclare unis par les liens du Tricot. Fichtre j'en aurai presque la larme à l'oeil !






21h15 : TROCADERO !!! Nous sortons toutes devant la Tour Eiffel pour une photo souvenir. Quelle grosse marade !

Un immense merci aux organisatrices !!!!


Sur le trajet du retour, j'apprends les torsades et les nopes à Chonch' sous les yeux attendris d'une petite mamie, qui éclatera de rire lorsque Chonch', en train de perdre ses mailles, sera prise d'un fou rire irrépressible.



Ils (elles !) en parlent :

La libellule s'évade
Le Collectif France Tricot
Mooglosaurus
Monette (avec les photos de la crêpe des vainqueuses, des zooms sur la chaussette moche, bref un beau reportage photo ! merci Monette !)
Une video de Monette aussi avec Chonch en action, Zazie en guest star, la crêpe, etc. etc. !!!
Vanz
Knit SPirit
Bohemia (avec plein plein plein de photos !)
Moussette
Nana
Angélique et ses lubies
Dreiss
La ligne 96 à Lyon
les Echos !
(nan mais y a mes mains et ma mèche en photo sur les Echos quoi ! et en plus, on voit bien la position bras-dessus bras-dessous pour être plus stable dans le métro lancé à grande vitesse.)



6 contributions extrêmement pertinentes:

Monette* 17 avril 2010 07:54  

Zazie et Guitounet....
rhooo c'est'y pas beau ça ! ^^

A une prochaine fois les crêpeuses ;-)

La Tellectuelle 17 avril 2010 10:41  

A la prochaine !!! et merci pour toutes les photos et la video !!!

Soso 17 avril 2010 14:16  

Super article! Merci!!

Chonch',  17 avril 2010 14:50  

Génial !
Merci pour les photos.
J'ai eu un grand moment d'émotion quand j'ai vu mes mains tricoter... Et un autre quand j'ai vu ma chaussette moche accrochée à la barre de métro.
Génial ton article Lénou

KnitSpirit 20 avril 2010 15:18  

Trop trop bien ce compte-rendu ! ^^

La Ligne 96 20 avril 2010 17:55  

Très bel article ! Et belle découverte que ce blog !
Et pour compléter ta petite liste, moi, j'en parlais là aussi :
http://www.laligne96.fr/2010/04/13/tricoti-tricota/
A très bientôt autour d'un tricot apéro

Enregistrer un commentaire

  © Blogger template Simple n' Sweet by Ourblogtemplates.com 2009

Back to TOP