La Tellectuelle aime LUCA

>> vendredi 10 décembre 2010

'tation, concentre toi lecteur : ce billet contient le premier concours de ce blog.

Un jour (le lendemain de la parution de mon post sur La Mercerie de l'Est pour être exacte), j'ai reçu un message adorable de Lucile. Lucile m'expliquait donc qu'elle venait de passer une heure à se bidonner devant mon blog et qu'elle me mettait en lien depuis le sien. Notre histoire d'amour commençait bien, vous l'imaginez.

Il se trouve que Lucile crée des sacs, sous sa propre marque : LUCA. Et que son heure passée sur mon blog, je la lui ai rendue à baver devant son site (et sur mon clavier).

Allez-y, ça vaut le coup d'œil. On sent tout l'amour du tissu et de l'accessoire chez Lucile. Les photos montrent toute une série de petits détails (il y a notamment sur tous les sacs, un petit cordon à porte-clé : finie la galère des clés perdues au fond du sac), et font ressentir le soin apporté aux finitions.

Alors je l'ai bombardée de questions. Comme je suis partageuse, je vous retransmets l'interview qui s'en est suivie.

Depuis quand créez vous des sacs ?
J'ai appris à coudre avec ma maman qui avait été prof de couture avant d'avoir des enfants. Vers 5 ans, elle m'a fait faire un peu de broderie ; vers 6 ans, on a commencé le tricot, et ensuite j'ai appris à coudre en la regardant faire. Mon souvenir de référence, une petite veste que j'avais tricoté à ma sœur pour sa naissance, j'avais 7 ans. A l'adolescence, je savais très bien ce que je voulais et je savais le réaliser.

Quel âge a votre marque ?
J'ai créé LUCA en mars 2006, c'est l'aboutissement d'une longue démarche.
A 18 ans, je voulais faire une école de stylisme, mais c'était pas aussi répandu que maintenant et ça n'a pas été possible. Je n'ai pas fait d'études et ai fait tout plein de boulots (secrétaire, vendeuse de légumes, de chaussures, de vêtements, de draps…).
J'ai aussi eu 3 enfants auxquels j'ai fait tous les vêtements même assez tard (adolescence) et je fais encore leurs caleçons (ah, les caleçons de Maman !)
J'ai toujours cousu, pour moi, mes copines, c'est comme une manie !

Sur tous vos sacs, il est indiqué lavage à sec. Mais pourquoââââââ ? Je me suis dit "Un sac en tissu, chouette, je vais pouvoir le laver indéfiniment sans souci, et avoir un sac toujours nickel !"
C'est pas parce que c'est du tissu qu'on peut faire n'importe quoi. Je m'explique : les tissus ont encore leur apprêt, si on les lave ils risquent, au choix : de rétrécir, de déteindre, de se déformer ou les trois à la fois. En plus, pour leur donner de la tenue, j'y mets aussi des tissus intermédiaires (toile tailleur, tarlatane) qui risquent à leur tour de mal réagir. Et encore, une fois lavé, il faut repasser et c'est là que selon les formes, ça se corse…
Alors qu'un petit passage au pressing une fois par saison leur redonne tonus et vitalité pour qu'ils se sentent comme neufs.
Cependant, certaines formes ou tissus sont éventuellement lavables comme la plupart des sacs "Barcelone".


Question de parisienne stressée qui s'est déjà fait voler son portefeuille dans une bousculade dans le métro bondé : et ils ferment comment vos sacs ?
Je déteste les fermetures éclair, c'est laid, ça se casse et quand c'est cassé, y'a plus qu'à jeter le sac.
Il y a toujours une façon de limiter l'accès pour que nos petites affaires ne soient pas en libre-service (bouton, lien, nœud)
J'ai constaté par ma propre expérience, et ça m'a été confirmé par des clientes, qu'un sac en tissu n'intéresse pas les voleurs. Je crois que c'est par ce qu'on se rend compte au poids de ce qu'il y a dedans et c'est osé de chercher à le délester.

A propos du choix des boutons : il est parfois indiqué "bouton années 50", c'est un stock familial transmis de mère en fille ? vous chinez dans les brocantes ?
J'ai commencé par récupérer les boutons de ma maman, puis ceux des mamans de mes copines puis j'ai chiné, j'y ai pris goût, j'ai découvert des pépites… Le choix du bouton prend toujours beaucoup de temps : quand je plonge dans les boîtes à boutons j'ai beaucoup de mal à en sortir…

Et les tissus, -la majorité me font baver-, ils viennent d'où les tissus ? fournisseurs établis, chinage et découverte dans des greniers oubliés, grands distributeurs ?
Certains, surtout au début, venaient d'un stock personnel, d'autres ont été acheté dans des fins de stock de boutiques qui ferment (il y a 2 ou 3 ans, j'ai eu un lot de carreaux tissés des années 70 absolument magnifiques). D'autres viennent du marché St Pierre ou de fins de coupes de fabricants marseillais. Je suis constamment à l'affût, j'adore le tissu, j'achète pour le plaisir.


Etant une journaliste d'investigation (ouais carrément), je me suis rendue à la Mercerie de l'Est qui recèle quelques-uns de ses trésors. J'ai donc pu les toucher, les triturer, mettre mon nez dedans, admirer les détails et les finitions. L'impression ressentie sur le site est confirmée : c'est de la bonne came les filles.



Les coups de cœur de la Tellectuelle ...

Ma série "Oui !" j'aime le rouge !"



Barcelone
un chouette cabas pour vos WE en amoureux. Possibilité de le convertir en sac à tricot (option qui me tente vraiment, vous vous en doutez).




Lisbonne et Londres
Une pochette et un sac boule plus petits, mais qui gardent une belle contenance pour mettre nos trucs de filles.





Ma série "Fait main et bien urbains"

Berlin et Lisbonne
Chouchous des mamans, ils permettent d'avoir les mains libres et, en les portant un peu devant, on peut aussi les surveiller.
J'adore le choix du bouton de Berlin. En plus, sous son son air mini-mignon, il contient beaucoup grâce à son épaisseur.




Rome et Glasgow
On pourrait croire que Glasgow est le petit frère de Londres. En réalité, plus petit et en matières nobles (satin, taffetas, soie), c'est le sac de soirée par excellence.



Et mon mien à moi acheté à la Mercerie de l'Est :
Milan
Là encore, j'ai eu un coup de cœur pour l'association du tissu et du bouton. (la photo ne lui rend pas justice)


Et maintenant pour les courageux qui ont lu ce billet (un peu long, mais la passion ne souffre pas la concision ) :
LUCA vous fait gagner un sac !!


On va dire que c'est pour fêter le premier anniversaire du blog (c'était en août), ou le centième billet (c'était en octobre), ou alors Noël tiens ...


Pour jouer, il suffit de raconter (ou dessiner, photographier, chanter, tricoter) une anecdote que vous inspire un des noms de sacs LUCA. Pas besoin d'être un grand voyageur, cela peut être une invention pure.
A publier en commentaire ici ou sur votre blog (mais en me prévenant pour que je ne vous rate pas).
Date limite de participation : 31 décembre minuit.

16 contributions extrêmement pertinentes:

Mlle Toutouille 10 décembre 2010 à 12:35  

J'adore les deux premiers de la colonne de droite. Je suis sous le charme

Les ptits pois sont rouges 10 décembre 2010 à 12:47  

Whaou je suis hyper impressionnée.
Surtout quand je vois la tronche en biais de mon sac a moi que je me suis fait toute seule avec mes mimines.
Pour me rassurer, je me dis que sa monstruosité fais son charme et surtout que le jour ou j'aurai effectivement brodé les codes de tous mes copains (que je passe mon temps à noter sur des petits papiers que je perds) hé ben je me ficherais pas mal qu'il soit pas très réussi.
Bon ne sais pas si j'ai vraiment de chouettes anecdotes sur les villes en question. Et surtout je suis nulle pour raconter : je digresse sans cesse.
J'aurais bien bien retrouvé une photo qui montre qu'il n'y a pas que les coiffeurs français qui aiment les enseignes a jeux de mot (créa-Tifs et co) les restaurateurs grecs aussi : a Athenes nous avons mangé dans un Yassouflaki !
Avec les sous titres : littéralement ca donne salutpetitebrochette et très approximativement bonjourdeboeufconfite.
ouais bon je ne retrouve pas cette photo alors je n'en vois que 2 qui peuvent rendre hommage à Athènes http://minilien.fr/a0lk4g la première, parle d'elle même et la seconde moins parlante est ma préférée http://minilien.fr/a0lk4h (et je jure sur l'honneur les avoir achetés là-bas)

La Tellectuelle 10 décembre 2010 à 14:10  

Mlle Toutouille : n'hésite pas à faire ta liste au père noel sur le site de LUCA ! (et à jouer si le coeur t'en dit !)

Les petits pois : "Bonjourdeboeuf" : arf ! je valide comme anecdote avec prix spécial du jury pour traduction pas piquée des vers !

Anonyme,  11 décembre 2010 à 21:26  

Les noms des sacs LUCA étant ceux de villes, et comme pour gagner il faut raconter une anecdote de ville, eh bien je vais vous remettre en mémoire le sac de la ville de Theed, capitale de Naboo par les armées droïdes de l'infâme Palpatine. Je ne suis pas hors sujet : il s'agit d'une anecdote, on parle de ville et de sac, et donc je pense qu'un sac LUCA devrait s'appeler Theed, maintenant que vous avez lu cette contribution très pertinente !

Moralité : Les sacs LUCA c'est Star Wars !

J'ai bon, là ? Je l'ai gagné le sac ?

Pôpa

L'Epicière 13 décembre 2010 à 10:52  

Glasgow, ou l'itinéraire d'un cadeau foiré, by l'Epicière.

Pour l'anniversaire de l'Epicier
Je décidai de nous faire voyager.
Avec la complicité de ses parents
J'organisai notre déplacement,
Et sans qu'il puisse s'en douter
Je lui avais même posé ses jours de congé.
La surprise devait être totale,
Mais c'était sans compter sur ma poisse fatale.
Ou mon manque de jugeotte
Quoiqu'il en soit, j'ai été sotte.
A l'aéroport le jour du départ
on se pointe au guichet
et là, l'hôtesse me rembarre
en me disant "je ne peux pas vous faire passer
votre nom n'est pas celui du billet"
Je commence à m'inquiéter
Mais qu'a-t-il pu bien se passer ?
L'Epicier me regarde et me dit :
"ta carte d'identité est à ton nom de jeune fille"
Nouille que je suis,
J'ai pris le billet au nom de mon mari !
Nous voilà renvoyés chez nous,
Et je me sens au dessous de tout.
Pas de cadeau à la clé,
Juste un voyage foiré.
Mais ici je peux le crier :
"Glasgow, je t'aurai un jour, je t'aurai !"

VaneCMoi 17 décembre 2010 à 15:05  

Trop jolis ces sacs, allez hop je me lance!! Un sac comme ça, je trouve ça très pratique pour y mettre plein de choses dedans. Moi le mien actuellement, je le trouve trop petit (du coup l'autre jour j'ai fait tomber dans la rue mon bonnet que j'avais fait de mes petites mains!) et là ce serait le top de la taille (pour une maladroite comme moi :S )
Donc là je serai plus tentée par Londres (en plus c'est là qu'on y a fêté nos 1 an de mariage!!) et Glasgow (bon mon chéri serait plus à aller visiter Edimburgh que Glasgow mais bon ;) ). En gros, sacs très pratiques pour les voyages : ça tombe bien on adore ça avec mon mari!!

Merkiiiiiii

Constance 20 décembre 2010 à 16:14  

*Allez, ça coûte rien de tenter sa chance...*

Personnellement, j'adore "Berlin", même si ce nom me rappelle moins une anecdote, puisque je n'y suis jamais allée, que mes cours du début de l'année sur la Guerre Froide, la Détente, la Guerre Fraîche, etc.
Par contre, deux villes m'intéressent vraiment, et les pays qui vont avec : Quito, en Equateur, où je suis allée quand j'avais dix ans pour le mariage de ma cousine. C'est une ville magnifique ! Il y a aussi Séoul, où j'adorerais aller un jour, parce que j'aime beaucoup la Corée (pas celle du Nord, hein, faut pas exagérer non plus !) et la culture coréenne.
Ah si, il y a aussi Saint Nazaire que j'aime bien, malgré qu'il n'y ait plus personne dans les rues après le coucher du soleil (ce qui fait tôt en ce moment), parce que c'est une ville pleine d'histoire.

Voilà voilà, je ne vais pas vous ennuyer plus longtemps, à plus ! (Votez pour moi !!! ;p)

LaNouchette 20 décembre 2010 à 17:10  

Lisbonne, ah Lisboa.... *souffle*

Ca me rapelle les vacances entre filles qu'on se planifiait avec Elisabeth... On a eut l'occasion d'avoir une maison (prêtée gracieusement) pour deux semaine près de Porto, alors on a loué une voiture et on a fait une excursion de trois jour à Lisboa, et on s'est régalées !
Le plus marquant ? Non, c'est pas les carreaux sur les facades, ca il y en a partout, mais un petit resto caché, trouvé par hasard.
On y est rentrée tres tot (20h, on était les premières clientes), on a pu profiter en VIP du concert de fado, et puis le serveur parlait tres bien le francais alors il nous a chouchoutté toute la soirée, et en plus ils nous on offert 3 desserts !! On était les dernières à partir.

On est reparties de Lisboa avec pas mal d'ampoules aux pieds aussi, mais pas autant que lorsqu'on a visité Madrid, Tolede et Salamanque en sac a dos (qui ne sont pas dans la liste d'ailleurs...) :'(

D'avance merci pour la découverte de cette sympathique créatrice.
;)

A tres bientot !

cybarna,  22 décembre 2010 à 04:20  

Allez, je me lance ;)
Londres, une envie, un souhait, hop nous y sommes excités comme des gosses de découvrir la ville. Journée pluvieuse en arrivant (mais il paraît que c'est souvent!) Oui mais moi je voulais le beau temps, le soleil, la chaleur
-on aurait du choisir Barcelone finalement, me glisse mon chéri.
Et en plus il fait froid. La totale pour visiter. Un bus a deux étages :
-oh chéri on le prend? Comme dans les films!
-ok on y va, attention ça glisse
-oui je sais, je suis blonde mais tout de même je sais marcher! (là je lui réponds un peu sèchement, je ne suis pas en sucre ;))
Résultat? J'ai glissé sur la 2nde marche, me suis étalée de tout mon long (et en arrière of course) sur un passant qui ne m'a pas aidé à me relever (ah ces Anglais!) Je me suis foulée la cheville, et j'ai passé les 2 jours suivants à l'hôtel :) Vive les week-ends romantiques hors de France!! et Vive le Londres de Luca qui lui me paraît rempli de soleil et de chaleur!

Romantica 22 décembre 2010 à 20:33  

Le sac Barcelone me rappelle le magnifique voyage que j'ai passé là-bas ces dernières vacances avec le Jules.
On est censé bientôt y retourner youpi ! ^^

Laraphgirl-Izaris-Galinette Dezailes 22 décembre 2010 à 21:27  

Bon je me lance aussi.
1er commentaire (même si je lis régulièrement) mais j'suis amoureuse d'un sac là!)
J'suis un poil embêtée parce que bon, le sac qui me plait, c'est Berlin et que j'y connais pas grand chose à cette ville.
Je pense évidemment au mur, au violoncelliste devant le mur le jour de la destruction, je pense a un livre (dont j'ai oublié le nom) qui se passe en partie à Berlin, si ma mémoire est bonne, je pense à une amie qui y a vécu pendant 1 an et que j'ai jamais eu l'occasion de voir, ...
Ce sont plutôt des pensées que des anecdotes, j'espère que ça sera pas trop hors sujet! :)

Gargamelle,  22 décembre 2010 à 21:32  

Je vote pour un sac mythique (ou plutôt mythologique :

Aphrodite
Thétys
Héra
Eros
Nyx
Ether
Sémélé

andaf 30 décembre 2010 à 16:41  

Voici ma petite participation :
http://www.parlons2jeux.com/2010/12/histoire-de-sacs/
Merci pour ce concours.
Bonnes fêtes de fin d'année !

hell62 30 décembre 2010 à 18:09  

cc
je me lance
la musique elle fait voyager les esprits sans forcément bouger
c'est donc un voyage intérieur
alors la je vais te parler de voyage spirituel et te dire que Shakira bah elle aurait du appeler sa chanson luca luca

et ça sonnerait surement mieux que locca locca locca

si ça c'est pas du voyage
et luca serait universellement connu

bisou

et j adore le sac londres & le sac glasgow)

Chonch',  30 décembre 2010 à 19:36  

2 anecdotes me viennent spontanément (ou presque, ça fait 2 semaines que je retarde ma participation)... Aucune des deux ne s'étant déroulé dans une des villes listées ci-dessus ! Mais ranafout', je vous les livre.

Pékin (ou plutôt Beijing) :

En sortant de la cité interdite, par un froid sibérien, nous devions attendre le reste du groupe qui a eu le courage de suivre le guide pendant 3 longues heures.
Comme chacun peut s'en douter, Pékin, telle une fourmilière, grouille littéralement de monde. Entre les gens qui se regroupent dans les parcs pour danser, pour écrire des poèmes sur le sol avec des pinceaux d'eau, ou encore pour "musiquer" avec des instruments de musique traditionnelle chinoise, il y a les vendeurs à la criée...
Un peu comme à Paris devant la tour Eiffel, là ils sont tellement nombreux que les sollicitations vont bon train.

Un vendeur nous voyant errer l'âme en peine, s'approche de nous pour nous proposer ces balles molles remplies de graines et servant à passer le temps en se faisant des passes au pied.
Sachant le temps qu'il nous reste à attendre, je décide de lui en acheter 2 pour la modique somme de 2 yuans l'unité (environ 20 cents).
Le "local" ne parlant pas un traître mot d'anglais, et nous, pauvres touristes ne sachant rien dire d'autre que chéché ("merci"), il a bien fallu se faire comprendre...
Les mains sont alors un bon moyen de communiquer.
Je peux à présent vous dire que former le chiffre 2 avec le pouce et l'index (comme pour imiter un pistolet avec la main), ne signifie pas du tout 2 en langage courant "manuel" chinois... mais 8.
Et voilà comment on se retrouve avec une collection de baballes inutiles pour passer le temps !

Shenzen :

Soir du nouvel an occidental. Nous sommes un orchestre français en tournée dans une dizaine de grandes villes chinoises pendant les congés de Noël/Nouvel an.

Pour nous souhaiter la bienvenue, les organisateurs du concert on prévu en fond de scène une énorme banderole sur laquelle est inscrit : "Bienvenue Orchestre National Paris S*******" (nous étions un orchestre d'étudiants, rattaché à une fac parisienne bien connue). Le "National" nous avait déjà beaucoup plu ! Mais c'était sans compter sur leur envie de "faire mieux"...
En plus de tout le parterre de fleurs, de la banderole ci-avant nommée, des néons multicolores, des fauteuils d'orchestres à moulures en plastique doré... les organisateurs avaient prévu un "feu d'artifice d'intérieur" : une gerbe d'étincelle devait décoller de l'avant-scène, une autre devait tomber du fond de scène.

A la fin du concert (vers minuit), applaudi et standing ovationné par 5000 chinois en transe (promis je n'exagère pas, et j'en tire une certaine fierté personnelle), les dites gerbes d'étincelles s'allument, les chinois sont éblouis par tant de moyens techniques et d'effet spéciaux...

Et nous, pauvres musiciens, nous retrouvons avec des trous de brûlures dans nos costards "flambants" neufs de la taille d'une orange...
Je vous rassure, les instruments de musique ont été miraculeusement épargnés...


En conclusion :
J'espère que mes chinoiseries me feront remporter ce tirage au sort !
En tout cas, merci de m'avoir fait découvrir cette créatrice. Y a t-il un fan club auquel je pourrais adhérer ?

lili44,  2 janvier 2011 à 16:32  

et voila ma participation et je vous mets sur mon forum ;)
http://nosbonsplan.forumactif.fr/t605-telectuelle#4006

Enregistrer un commentaire

  © Blogger template Simple n' Sweet by Ourblogtemplates.com 2009

Back to TOP